08/08/2013

L’UDC intolérante. L’UDC intolérable ?

affiche jeunes UDC Lucerne.jpg

 

L’UDC nous a depuis longtemps habitués à des dérapages visuels plus ou moins contrôlés sur ses affiches politiques. Des corbeaux agressifs dévorant la Suisse (extension des bilatérales), aux petites mains noires ou bronzées s’emparant avidement de passeports à croix blanche (naturalisation facilitée), sans oublier, bien entendu, les fameux moutons noirs (expulsions des criminels étrangers).

A chaque fois, on s’indigne. Et à chaque fois on est perdant. Le paradoxe réside naturellement – et l’UDC l’a bien compris – dans le fait que toute polémique focalise automatiquement l’attention sur l’objet politique en question et offre une magnifique vitrine aux idées du parti agrarien. C’est une voie sans issue : soit on dénonce et on fait le jeu de l’UDC, soit on se tait pour ne surtout pas leur faire de publicité, et on laisse donc la place à l’intolérable.

Aujourd’hui, cependant, les jeunes UDC de Lucerne ont largement franchi les frontières de l’inacceptable et il est selon moi du devoir de l’ensemble de la classe politique de ce pays de s’indigner.

Sur l’affiche reproduite ici, qui promeut l’initiative lancée par cette même jeunesse UDC pour que le dialecte alémanique soit utilisé à l’école enfantine, on voit une femme voilée tancer vertement un bambin. Ce visuel ignoble fait écho à la situation d’une femme voilée qui enseignait en bon allemand à Kriens et qui avait fait polémique.

Je pense qu’il est inutile à ce stade de disserter sur le caractère profondément choquant de cette affiche. Tout le monde, je l’espère, aura compris les scandaleux amalgames et les stéréotypes nauséabonds sous-jacents à ce message politique. L’objet soumis au vote n’a strictement rien à voir avec l’image utilisée. L’épisode de Kriens ne sert ici qu’à justifier une fois de plus la haine de l’Islam. Et à profiter d’une votation populaire sur un sujet totalement autre pour déverser cette haine. C’est évidemment inqualifiable.

Je l’ai dit, l’UDC nous a habitués à pousser le bouchon de la polémique visuelle toujours un peu trop loin. Mais elle l’a généralement fait avec des images qui sont au moins un tant soit peu en rapport avec le sujet soumis au vote. La rhétorique est certes toujours inique, mais elle était jusqu’ici sans commune mesure avec la présente affiche, qui déshonore non seulement l’UDC, mais aussi notre démocratie.

Bien sûr, on me rétorquera volontiers que les jeunesses des partis ont une tendance à la radicalité et à la provocation plus marquée que leurs aînés, à gauche comme à droite. C’est probablement assez vrai. Mais de là à produire une affiche aussi ignoble, il y a un pas de trop qui a été franchi.

Je suis tout sauf un partisan de l’UDC, et ça n’est rien de le dire. Mais je suis persuadé qu’il existe dans ce parti des démocrates qui ne peuvent accepter que la signature de leur parti figure sur une telle affiche.

Je les encourage ici à se manifester. Et vite. Car qui ne dit mot consent, et ils seront alors tout aussi responsables que les jeunes UDC lucernois de cette affiche intolérable.

Au jeu de la surenchère de l’ignoble, quelles sont les étapes qu’il reste à franchir ? Peut-on encore faire pire ? Peut-on aller encore plus loin dans l’intolérance et la stigmatisation ? Peut-on être encore plus explicite dans le rejet de l’autre ?

Je ne suis pas certain de pouvoir répondre à cette question par l’affirmative.

 

 

12:12 | Lien permanent | Commentaires (42) | |  Facebook | | | |

Commentaires

cela frise l'indécence mais celle-ci est devenue monnaie courante malheureusement on sait le nombre de personnes ayant vécu la guerre qui ont reçu des menaces d'amendes si elle ne triaient pas intelligemment leurs poubelles .
Au finish ces jeunes Lucernois ne font que renvoyer grâce à leur affiche très provocatrice il faut le reconnaitre la balle a d'autres qui n'y sont pas allés de main morte pour fustiger de nombreux citoyens Suisses et honorables .
Ceux là même que des religions orientales mettent sur un piédestal alors qu'en Suisse beaucoup ayant pris ces sciences comme nouvelles philosophie, eux oublient carrément leurs personnes âgées et isolées
Il existe un non sens actuellement dans le raisonnement humain qui a aussi de quoi défriser la moindre recherche de compréhension pour trouver l'origine exact du je m'en fichisme complet caché sous le masque qui ferait donner le bon dieu sans confession à ceux qui pratique cet art, nouvelle version sans doute du savoir bien vivre

Écrit par : lovsmeralda | 08/08/2013

Au lieu d'attaquer frontalement un autre parti politique, pourquoi ne pas faire l'éloge du vôtre ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 08/08/2013

@Victor Dumitrescu:

Vous bottez en touche.

Vous qui êtes membre de l'UDC genevoise, j'aimerais plutôt lire votre opinion sur cette affiche.

Et non pas essayer de changer de débat.

Cordialement

Écrit par : Marko Bandler | 08/08/2013

Monsieur Bandler, cela longtemps que je ne suis plus un membre de l'UDC.
Juste pour votre information.

L'affiche en tant que telle est excellente.
Elle montre exactement le problème.

Dommage que personne ne fût consulté à Genève, ou nous avons notre professeur Hani Ramadan ... il aurait pu figurer tout aussi bien sur cette affiche.

Tous les jours, nous avons la preuve que l'Islam est criminel, pas seulement envers ses propres courants, comme les chiites, sunnites, wahhabites, ismaélites, salafistes ... mais également par la haine diffusée par le Coran contre les athées, les chrétiens et les juifs.

Ne vous engagez pas sur un sujet que vous ne maîtrisez pas, Monsieur Bandler.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 08/08/2013

@Monsieur Dumitrescu:

Je publie votre commentaire.

Non pas parce que je l'approuve, mais bien parce qu'il traduit exactement l'idéologie que j'entends dénoncer ici.

Vos propos ne font que renforcer ma conviction.

Et mon combat.

Cordialement

Écrit par : Marko Bandler | 08/08/2013

Vous venez de gagner un adversaire, Monsieur Bandler.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 08/08/2013

@ Victor Dumitrescu

"Monsieur Bandler, cela longtemps que je ne suis plus un membre de l'UDC."

Vous ne faites plus partie de l'UDC et cependant vous semblez être d'accord avec les objectifs de cette formation politique, pourquoi avoir renoncé à en faire partie alors?

Écrit par : Amiel | 08/08/2013

Mon cher monsieur que diriez-vous à mes voisins, qui se permettent de m'insulter régulièrement dès lors qu'il y a matière politique sur ma commune ou au canton, et ceci depuis de nombreuses années?
Trop facile de nous stigmatiser car vous n'avez plus d'arguments à nous opposer. Les évidences sont claires, les gens subissent l'insécurité, le dénigrement, les déprédations, les agressions; même au travers des informations journalières....et j'en passe!
Notre jeunesse ne veut pas de ce monde-là pour son futur. Ils réagissent
et nous les appuyons inconditionnellement, car nous savons comme il faisait
bon vivre dans notre pays.......AVANT!
Sachez encore qu'en tant que grand-maman, je peux vous dire que les petits enfants ne sont pas "rassurés" par une dame enrubannée et dès lors qu'elle leur parle, le langage incompréhensible finit de les apeurés.
Est-ce que nous voulons cela pour le futur de notre société hélvètique? Attendons donc le résultat de la votation!

Écrit par : Corélande | 08/08/2013

@Corélande:

Merci pour votre commentaire.

Je constate malheureusement que vous tomber tout droit dans le piège UDC que je dénonce!

Cette affiche devrait concerner un débat sur la langue à l'école enfantine, et il se transforme une fois de plus en un débat sur l'Islam.

C'est dommage.

Cordialement

Écrit par : Mario Bandler | 08/08/2013

En tant que Grand-maman, c'est à nous d'enseigner à nos petits-enfants d'aller au-delà de la surprise de voir une dame avec un foulard, de lui sourire et de la saluer voire d'échanger quelques mots. Souvent, elles savent bien plus de mots que nous le pensons et puis, on peut toujours leur demander de nous apprendre quelques mots d'arabe, ceci pour faire l'oreille de nos petits-enfants. Qui sait, ils iront peut-être un jour dans l'un de ses pays et d'avoir quelques mots de réserve en tête peut ouvrir des portes.
Si l'on veut parler des islamistes, il faut pour être juste exprimer le pourcentage de ceux qui sont extrémistes par rapport aux autres.
Nous avons aussi chez nous des extrémistes mais qui exprimeront leurs absolutismes sous d'autres formes.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 08/08/2013

Monsieur Bandler, connaissez-vous le coran et les autres écrits religieux?

A vous lire je ne le pense pas, sinon vous seriez contre cette forme d'esclavage à l'encontre des femmes, qui impose des chiffons par tous les temps et aux bords de mer alors que les hommes jouent les coqs en pâte en petite tenue.

Ne confondons plus religion et concept de conquêtes. Dieu est-il musulman? Si oui, que l'on nous explique pourquoi, car l'histoire des êtres humains avant et après le néolithique n'est pas du tout cela, les religions n'existaient pas.

Merci de publier mon commentaire, éventuellement d'y répondre.

Bien à vous.

Écrit par : Pierre NOËL | 08/08/2013

@Pierre Noël:

Je vous remercie pour votre commentaire.

Je constate malheureusement que vous tombez également dans le piège de l'UDC.

Mon post ne visait pas à créer un débat sur la place de l'Islam en Suisse, mais bien à dénoncer l'amalgame nauséabond entre une votation portant sur la présence du dialecte à l'école enfantine et l'illustration figurant sur l'affiche, qui n'a strictement rien à voir.

Mais qui sert justement, comme vous le démontrez par vos propos, à susciter un débat qui n'a pas du tout sa place dans le sujet soumis à votation.

Je ne répondrai donc pas à votre commentaire sur le fond, étant donné que, justement, ça n'est pas le sujet que j'aborde ici.

Cordialement

Écrit par : Marko Bandler | 08/08/2013

Cher Monsieur Bandler, ce qui est fâcheux pour tous les socialistes de Suisse et d'Europe, c'est la fermeture à toute discussion sur ce concept, soi-disant religieux. L'affiche en elle-même, oblige malgré tout à regarder la réalité d'une éducation donnée aux gamins. Les images de ces femmes dans la rue laissent des traces dans les têtes de nos enfants, certainement pas les meilleurs.

Les commentaires sur votre blog devraient vous éclairer sur le problème de l'islam, n'en faisons pas une affaire ici, d'accord ce n'est pas le sujet.

Enfin, si vous le permettez, ces jeunes de l'UDC ont tout compris sur la communication; ils ont, ce que l'on appel dans le jargon, "créé l'événement" le but étant de créer un véritable débat de fond me semble-t-il. Là, ils ont pris de l'avance.

Merci pour cet échange fructueux, il me reste à vous souhaiter une excellente campagne.

Écrit par : Pierre NOËL | 08/08/2013

@ Pierre Noël:

Je vous remercie pour ce commentaire constructif.

Si je reconnais volontiers à l'UDC un art certain de savoir créer le débat, les méthodes employées, en revanche, me répugnent.

Avec cette affiche, l'UDC a explosé toutes les limites de la décence politique.

Bien à vous

Écrit par : Marko Bandler | 08/08/2013

Lorsque la propagande nazie s'est répandue dans les années trente, tous les moyens étaient bons pour diaboliser le juif.
On aurait dû arrêter tout cela alors.
Mais il était trop tard.
On connaît la suite.
Les démocraties sont-elles donc condamnées à être perverties par le populisme ?
L'UDC utilise des méthodes de propagande qui sont indignes de la Suisse.
Est-il déjà trop tard?

Merci à vous, Marko Bandler, pour cette brillante analyse.

Écrit par : Hani Ramadan | 09/08/2013

Monsieur Ramadan, savez vous que dans les pays arabes "Mein Kampf" d'Adolf Hitler est encore publié de nos jours ?

Parler du nazisme dans cet article, venant de votre part, c'est pour le moins surprenant.

Que dire du Coran, ce livre qui diffuse la haine du Juif ?
Plus d'un milliard d'êtres humains lisent ce livre, au moins une fois par jour.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 09/08/2013

Parler de l'UDC leur fait de la publicité gratuite, Monsieur Bandler.

Merci pour eux.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 09/08/2013

Ramadan, vous êtes devenus les amis des juifs, après tout ce que vous leur avez fait subir? Tout est écrit dans le coran et les Hadiths, arrête de mentir ton nez s'allonge comme celui de Pinocchio.

En plus vous voulez détruire Israël, bon courage!!

Écrit par : Pierre NOËL | 09/08/2013

Selon les propos de Pierre Noël," Les images de ces femmes dans la rue laissent des traces dans les têtes de nos enfants, certainement pas les meilleures."
Comment peut-on focaliser pareillement sur une femme qui passe alors que les enfants actuellement voient à travers la TV, les jeux-vidéos et autres moyens des images bien plus traumatisantes. De plus, dans la rue, ils sont de passage alors que face à la TV, ils se fixent pour un moment plus ou moins long.
Face à un être humain dans la rue, tout dépend du respect qu'on lui porte donc du respect qu'on enseigne à l'enfant.
Cette affiche UDC invite à l'inverse, à repousser une femme voilée en lui donnant une expression agressive. Une des raisons du voile est justement la discrétion!

Écrit par : Marie-France de Meuron | 09/08/2013

Cette affiche est tout aussi violente que de la manière dont certains à gauche images les patrons d'entreprises, les automobilisites, les propriétaires de résidance secondaire, etc...

L'UDC et la gauche, c'est du pareil au même, l'un utilise le visuel et l'autre le psychologique.

Écrit par : DdD | 09/08/2013

@ Victor Dumitrescu

Vous n'avez pas répondu à la question que je vous ai posé. Je vous la repose puisque il est étrange que vous défendiez tant l'UDC et le fait de ne pas appartenir à celui ci:

Vous ne faites plus partie de l'UDC et cependant vous semblez être d'accord avec les objectifs de cette formation politique, pourquoi avoir renoncé à en faire partie alors?

Écrit par : Amiel | 09/08/2013

Marie-France de Meuron vous avez des arguments bien faibles pour défendre l'indéfendable.

Il est vrai que les images sont reposantes, venant des pays musulmans montrant des femmes radieuses en Egypte, au Soudan, au Pakistan etc, elles font plaisir à voir. Ajoutons les massacres en Syrie, en Libye et ailleurs dans des conflits forts sympathiques, on a le bouquet de l'islam, un véritable feu d'artifice.

Les enfants sont éduqués par leurs parents, mais subissent également l'environnement dont l'éducation nationale et la culture religieuse. Certains enfants peu habitués, voient ces femmes enchiffonnées en forme de tentes de camping ou de fantômes déambuler en ville, ils ont peur. Le nier est scandaleux, c’est n'avoir aucun respect pour la sensibilité des enfants. Raconter que c'est une éducation à leur donner c'est se rendre complice de l'esclavage des femmes et des enfants.

Face à un être humain dans la rue, éduqué à tuer du juif, du mécréant, des apostats, réduire les autres dont les femmes en particulier à l'esclavage comme c'est écrit dans leurs bouquins, est à dénoncer, et les combattre au même titre que nos anciens ont combattus pour leurs Libertés, dont vous jouissez.

Ayez de l'amour pour les enfants, les filles en particulier; beaucoup sont violées légalement dans les pays de l'islam, mariées par des parents ignorant ou complices, car autorisé dans le coran; suivez l'actualité à défaut de la lire. Pour info, il n'y a pas deux corans mais un seul.

Vous collaborez et vous vous soumettez comme une dhimmi. Vous n'êtes pas une femme d'honneur.

Que défendez-vous au travers de vos propos, bien que ceux-ci vous situent?

http://www.dreuz.info/2013/08/zanzibar-deux-jeunes-britanniques-attaquees-a-lacide/

Écrit par : Pierre NOËL | 09/08/2013

@ Pierre Noël,

"Ramadan, vous êtes devenus les amis des juifs, après tout ce que vous leur avez fait subir?"

La remarque de Ramadan est tout à fait pertinente. Par contre votre puérile manière de détourner le sujet suggère que vous n'êtes nullement objectif dans ce que vous prétendez (soi-disant) dénoncer.

Vouloir dénoncer les dérives de l'Islam est une chose. Utiliser n'importe quel prétexte pour s'en prendre aux musulmans est une autre. Cela indique que vous n'avez rien à faire des dérives de l'Islam et tout cela n'est qu'un prétexte pour vous, pour exhiber votre intolérance, voire votre haine d'une certaine catégorie de la population.

Vous seriez né dans les années 20 du siècle passé, vous auriez aussi participé à la propagande dominante de l'époque.

Écrit par : Amiel | 09/08/2013

@ Amilel

Le message caché de Hani Ramadan est de faire croire que les 78% des non musulmans en Europe qui refusent le foulard et le concept de conquêtes au nom de l'islam seraient des racistes ou des nazis. Mais pour comprendre cela, il faut être initié à la véritable histoire humaine et celle des croyances. Certainement aussi aux mots employés dans des expressions servant au mensonge.

Les non initiés pensent comme vous, ce faisant, ils se font piéger.

Racontez-nous pourquoi une croyance en une ou plusieurs divinités devrait passer par tous ces massacres, l'esclavage des femmes, des enfants, les chiffons et des non musulmans (dhimmis) Ca fait tant de siècles que ça dure, cela ne vous interpelle pas? Tiens donc......mahomet est un gentil garçon, ce n'est pas dans le coran, dommage.

Une seule espèce d'humains: "l'Homo sapiens sapiens" et ce, sans le concourt des divinités inventées par les Pharaons.Nous existons uniquement, grâce à l'évolution pendant des millions d'années ! Ca, les religieux inféodés aux rois ne vous le diront pas, c'est normal.

Un musulman de cette trempe faisant un parallèle avec l'histoire juive et la montée du nazisme des années 1930, est un menteur ou un idiot-utile.

Il faut combattre -ces et -ses croyances pourries pour nos enfants et pour nous.

Notre Liberté est en jeu, constatez ce qui ce passe dans tous les pays musulmans.

Écrit par : Pierre NOËL | 09/08/2013

@ Pierre Noël

Votre réponse ne fait que confirmer ce que je disais dans mon post précédant. L'Islam vous sert de prétexte pour exprimer votre intolérance envers l'autrui. Tant que vous y êtes, je vous conseille plutôt de vous convertir à l'Islam et de rejoindre des groupes islamistes fanatiques. Vous auriez ainsi une réelle occasion pour épanouir vos pulsions.

Écrit par : Amiel | 09/08/2013

@ Amiel

Les lecteurs apprécieront. La Liberté n'a pas de prix...

Merci pour cet échange très éclairant pour les non musulmans.

Pour finir ce lien :

http://www.dreuz.info/2013/08/persecutions-des-chretiens-par-les-musulmans/

Écrit par : Pierre NOËL | 09/08/2013

A tou-te-s:

Je constate avec regrets, et ce malgré plusieurs interventions de ma part, que le débat qui prend actuellement forme autour de cette note ne concerne pas le sujet principal de celle-ci, mais se transforme en pugilat sur l'Islam.

Même si j'ai publié les derniers commentaires reçus par respect pour la liberté d'expression, je ne souhaite pas que cet espace devienne un terrain d'affrontements sur un sujet autre que celui qui nous occupe ici, à savoir l'amalgame honteux qui est fait entre un sujet de votation sur la langue à l'école et l'Islam en Suisse.

Dès lors, je ne publierai dorénavant ici que les commentaires faisant avancer de manière constructive le débat sur ce sujet, et non plus les diatribes des un-e-s et des autres ou les invectives mouillées d'acide des tenant-e-s de telle ou telle position.

Je vous remercie par avance pour votre bienveillante compréhension.

Écrit par : Marko Bandler | 09/08/2013

Vous avez raison Monsieur Bandler.

Donc pour reprendre le sujet lui-même je rejoins l'avis de Monsieur Ramadan. Il est plus qu'évident que l'affiche, sous prétexte du promouvoir le dialecte alémanique, vise plutôt à stigmatiser une catégorie bien précise de la population, à savoir les musulmans.

Il s'agit de propagande que rappelle celle que s'était développée le siècle passé contre les juifs avec les effets que l'on connaît. Depuis, en Occident et dans le monde entier, on a martelé que cela ne devait plus se reproduire. Or il semblerait que nous ayons la mémoire courte ou que finalement la nature humaine est telle que comme dans le proverbe elle revient au galop.

Nous sommes tous d'abord, bien avant d'être croyants d'une quelconque religion ou d'appartenir à un groupe, des êtres humains. Dans ce sens et par empathie avec nos semblables il faut combattre toute discrimination et tous mépris et haine qui se développeraient envers des autres êtres humains par quelque prétexte que ce soit.

Cette affiche cherche à produire le processus opposé.

Écrit par : Amiel | 09/08/2013

La démocratie, c'est comme la poussière: c'est tous les jours qu'il faut nettoyer, et veiller au grain

L'UDC y va fort - mais faut dire qu'à force de passivité, ya de la grosse crasse, ça c'est cristallisé. et la démocratie "à la suisse" bloque dans les rouages.

l'UDC ferait du nettoyage au karcher par les images? et alors? s'il faut ça pour amener les gens à penser "union, démocratie, centre"?.. à moins de changer de nom!

Écrit par : Pierre à feu | 09/08/2013

Je soutiens et comprends le grand besoin cantonal de promouvoir l'enseignement des dialectes en classes enfantines.

La forme choisie par l'affiche va droit au but: c'est l'impact de l'enseignement des dialectes, effectué par un enseignant qui n'est pas du terroir.
Même si négatif - et c'est ce qu'est la situation, ce choix est totalement réaliste. C'est pourquoi je soutiens cette affiche.

Faut-il être suisse-allemand pour comprendre le déchirement des parents dont les enfants ne comprennent ou ne parlent plus leur dialecte et pire, dont l'enseignement est reçu d'enseignants étrangers ne comprenant pas les subtilités d'expression locales?

La peur des enfants face à de tels enseignants ne maîtrisant ni l'allemand ni le français ni leur dialecte est réelle, l'angoisse des parents face au futur de leurs enfants aussi.

Je comprends les jeunes UDC qui face au choix de l'ignorance de ces inquiétudes légitimes, ont fait celui de ces affiches-coup de poing.

Écrit par : Pierre à feu | 09/08/2013

"Cette affiche cherche à produire le processus opposé"

Oui, l'UDC utilise des affiches indignes de la démocratie suisse tout comme la justification de M. Ramadan à la lapidation. Et nous voilà pris en tenaille avec une UDC provocatrice et raciste et un homme de foi rétrograde et manipulateur.

Et voilà un socialiste parmi d'autres qui crient au scandale. On pourrait lui apporter notre soutien sans condition, si une petite voix ne se faisait pas entendre: la dénonciation d'un acte, en l'occurrence, l'affiche ci-dessus ne serait-elle pas une tactique pour s'attirer la sympathie politique de futurs électeurs?

Au royaume des manipulateurs, je ne fais confiance ni à l'UDC, ni aux Religieux, ni aux Socialistes. Par contre, je suis fachée contre la jeune fille voilée sur l'affiche qui se prête au jeu. Une mise en scène certainement élaborée par des hommes qui l'utilisent pour faire passer un messsage.
Pauvres têtes blondes qu'on ne distingue même pas auraient plus de chance de réussir dans la vie avec une enseignante empathique, compréhensive, dégagée de toute emprise politique, religieuse et elle mettrait à tous ces hommes un bonnet d'âne.

Écrit par : Noëlle Ribordy | 09/08/2013

Il serait utile pour le débat, qu'un jeune de l'UDC vienne expliquer le but de cette affiche, cela éclairerait bon nombre de lecteurs et de commentateurs; si Marko Bandler, que l'on peut remercier, ni voit aucun inconvénient.

Lorsque certains veulent afficher leur zèle en parlant d'histoire, et bien voilà une vidéo à écouter et faire passer. L'histoire se répète mais avec un autre concept du même type.

http://www.dailymotion.com/video/xbwoui_reportage-le-grand-mufti-de-jerusal_news

Protéger une culture au travers de la langue est tout à fait louable et enrichissant pour les jeunes et les anciens.

Écrit par : Pierre NOËL | 09/08/2013

Le problème de l'enseignement en suisse-allemand dépasse de loin la problématique des foulards et de l'islam. Cette affiche se trompe en quelque sorte de symbole.
Les alémaniques cherchent avant tout à se démarquer des allemands et d'affirmer leur spécificité. L'immigration venant du grand voisin du Nord est souvent perçue comme trop forte, d'où la crainte de voir l'identité alémanique se diluer.
Certains aimeraient que toute la scolarité se passe en suisse-allemand, mais les personnes les plus réalistes savent que la maîtrise du "bon allemand" est essentielle pour la réussite dans beaucoup de métiers, et en particulier dans les mieux payés.
L'un des arguments forts en faveur du dialecte à l'école enfantine est celui de l'intégration des petits enfants dans la communauté alémanique, puisque c'est la langue de tous les échanges au quotidien, en-dehors de l'école.
Beaucoup pensent que l'école enfantine est le seul endroit où des enfants étrangers peuvent apprendre cette langue, qui est garante de l'intégration dans la société alémanique.
L'effrayante enseignante au foulard est l'épouvantail le plus spectaculaire, une enseignante allemande ou simplement non-alémanique étant plus difficile à représenter.
Le choix de cette image caricaturale est délibéré, il insinue que l'abandon du dialecte serait en quelque sorte le début de la fin, puisqu'il permet de rappeler l'épisode des deux écolières de Bürglen et leurs foulards.
L'affiche met en exergue des cas isolés (Kriens et Bürglen) en passant sous silence les cas moins dramatiques, celui des enseignants non-alémaniques tout court et il ignore le cas le plus fréquent
prévu par le projet de loi : des enseignants alémaniques devant s'appliquer à parler le Hochdeutsch, dans une situation perçue comme incongrue. Normalement, on parle la langue maternelle, spontanée, familière
avec les enfants de 4 ans.

Écrit par : Calendula | 09/08/2013

Il est hallucinant de lire des réflexions aussi misérables que celle de Noëlle Ribordy. On n’est nullement pris en tenaille entre l’UDC et Monsieur Ramadan. Peu importe l’avis de ce dernier, cela ne change en rien l’abjection ou le mérite dudit affiche.

S’il faillait se baser dans ce qui pense ou dit celui-là sur cela ou ceci, pour avoir une opinion favorable ou non on ne démontre que sa propre inconsistance morale.

Le reste du message de Ribordy est du même ou pire acabit.

Écrit par : Amiel | 09/08/2013

exemples français pour la préservation des racines et cultures locales - les bretons ne s'embêteraient pas d'une enseignante voilée enseignant leurs dialectes:

non seulement le port du voile par enseignants y est interdit mais l'enseignement de dialectes locaux est protégé jusqu'au niveau bac

Écrit par : Pierre à feu | 09/08/2013

Le sujet présenté par Marko Bandler était fondé. Si l'UDC en tire bénéfice, Marko Bandler également, peut-être pas en tant que socialiste.

Noëlle Ribordy à tout à fait raison de s'exprimer et de mettre en avant une tactique très subtile afin d'attirer l'attention des futurs électeurs. L'islam est le problème en tant que croyance et éducation.

Le voile est le drapeau déguisé de l'islam contre l'Occident. Ce n'est pas être contre tous les musulmans que de le dénoncer, certains ne se gênent pas de l'exprimer en mangeant, en buvant et en fumant pendant le ramadan.

Honneur à celles et ceux qui ne veulent pas se laisser manipuler par des religieux, il faut penser aux Algériens en Kabylie et ailleurs qui ont refusé avec courage cette obligation prescrite par des religieux.

Honneur à vous aussi Monsieur Bandler d'avoir permis ces échanges, souvent acides sur votre blog, en cela vous participez à sauvegarder la Liberté d'expression. Certains blogueur, croyants qui plus est, de droite, peuvent en tirer des leçons.

Bien à vous. (c'était mon dernier commentaire sur le sujet)

Écrit par : Pierre NOËL | 10/08/2013

@ Nicole Ribordy et Pierre Noël:

Je trouve sévère vos insinuations d'électoralisme.

Je combats les idéologies racistes, xénophobes, intolérantes et sectaires depuis mon plus jeune âge, étant moi même un Suisse d'origine 100% étrangère.

Pour l'anecdote, en 2001, déjà, j'avais été l'un des principaux instigateurs des manifestations anti-UDC à Palexpo. Je suis un militant de terrain depuis près de 20 ans, avant d'être un candidat.

Bien à vous

Écrit par : Marko Bandler | 10/08/2013

Amiel,

Mon commentaire vous a fait réagir dans le bon sens. Vous osez penser par vous-même sans vous référer à l'UDC ou à M. Ramadsan. Je ne doute pas de vos réflexions morales, mais elles laissent encore à désirer avec vos attaques "misérables" à mon égard.

Marko Bandler.

Votre combat est des plus louables. S'indigner, c'est bien, agir c'est mieux. Vous pouvez porter plainte contre cette affiche. Mais les juges étant ce qu'ils sont, vous risquez de perdre si vous avez en face de vous sur 5 juges, 3 juges UDC. Le monde n'est pas parfait au royaume de la démocratie.

Écrit par : Noëlle Ribordy | 10/08/2013

Nauséabonde cette affiche.
Je m'interroge toujours sur ce que serait notre pays, si, par malheur, l'UDC se trouvait majoritaire au parlement.

On sait comment ça commence, mais on ignore comment ça peut se terminer...

Écrit par : Michel Sommer | 10/08/2013

Monsieur Bandler,

"la haine de l'islam", "la stigmatisation et l’intolérance" mais envers quoi in fine ?

Plutôt que de dénoncer l'UDC, vous feriez mieux de nous expliquer votre position sur l’obscurantisme religieux, et nous expliquer pourquoi le PS a lutté (a juste titre) pour retirer les crucifix des salles de classe de certain canton catholique, mais trouve maintenant tout a fait normal une enseignante voilée ?

Personnellement je n'y vois qu'une incompréhensible incohérence, mais je suis prêt a considérer attentivement vos explications.

Meilleures Salutations.

Écrit par : Eastwood | 10/08/2013

@Eastwood:

Je pense qu'il y a erreur. Le PS est résolument contre les signes religieux ostentatoires chez les enseignants! Les membres de la fonction publique se doivent d'afficher la neutralité la plus stricte en matière d'appartenance religieuse. Et l'Etat doit faire de même dans ses bâtiments, attendu que nous vivons désormais dans une société multiculturelle, et donc multi-confessionnelle (n'en déplaise à certains esprits passéistes qui prônent une sorte de judéochristianisme historique totalement déconecté de l'évolution de notre société...).

@tous: certains ont essayé de me joindre en m'envoyant des commentaires (que je n'ai, du coup, pas publiés). Je les encourage plutôt à me contacter par e-mail à: mb@ps-ge.ch

Je me ferai un plaisir de leur répondre!

Tout ceci mis à part, je suis heureux de voir que cette note a généré plus de 40 commentaires! Les blogs sont vraiment un formidable outil d'expression démocratique et je remercie de tout cœur celles ceux qui contribuent à faire vivre celui par leurs avis et leurs opinions constructives!

Comme aime à le dire mon vieil ami Jean Ziegler : "c'est du débat que naît la connaissance. C'est de la connaissance que naît la liberté."

Merci encore à tou-te-s!

Cordialement

Écrit par : Marko Bandler | 11/08/2013

"Tout ceci mis à part, je suis heureux de voir que cette note a généré plus de 40 commentaires! Les blogs sont vraiment un formidable outil d'expression démocratique et je remercie de tout cœur celles ceux qui contribuent à faire vivre celui par leurs avis et leurs opinions constructives!"

Je vous trouve beaucoup trop gentil ou alors naïf. Vous avez récolté le plus, a mon avis, des messages d'intolérance et d'ignorance qu'autre chose. Et cela de la part d'un petit nombre toujours prêt (dans tous les blogs qu'il leur soit permis) à faire des amalgames et à anathématiser certaines catégories de la population.

Écrit par : Amiel | 11/08/2013

Les commentaires sont fermés.